Ajouter clonezilla au menu pxe du se3

De Wiki Dane (ex wikitice)
Aller à : navigation, rechercher

Clonezilla est un Logiciel opensource permettant de faire/restaurer des images de disques, de partitions. Ces images peuvent être stockées localement sur une partition, un disque dur externe ou tout simplement sur le se3 par connexion ssh. Cet outil sera évidement moins performant que l'outil de clonage integré au se3, mais celui-ci ne fonctionne parfois pas correctement à cause de switchs empêchant le multicast. Clonezilla est alors une bonne solution de secours.

A lire avant de commencer

Une connexion en ssh sur le serveur se3 se fera par défaut dans le répertoire /home/partimag/

Il peut être judicieux de rajouter un disque dur interne sur le se3. Ce disque sera monté de façon permanente en /home/partimag. Il pourrait contenir des images de chaque type de PC, des partitions spécifiques à des pc d’une salle si des logiciels spécifiques ne peuvent être déployées par WPKG. Un disque dur séparé n’est pas obligatoire mais permettra de faire des clonages sans que l’activité du serveur ne s’en trouve diminuée. Le format peut-être en ext3,ntfs, fat32 ou autre puisque les images générées sont découpées en fichiers de taille inférieure à 2 G0.

Clonezilla permet aussi de copier une image de partition vers une autre partition locale, servant ainsi de sauvegarde locale à la première, comme le fait le module du se3.

Le but est de pouvoir démarrer Clonezilla sur le poste client directement en PXE en vue de le restaurer/creer une image du poste, ou tout simplement faire une sauvegarde/restauration de partitions.

Installation de clonezilla sur le serveur

On va télécharger en premier l'archive sous format zip (basée sur Débian), puis la décompresser. Il faudra ajouter un fichier clonezilla.menu dans lequel les réglages seront déjà remplis.

cd /tftpboot
mkdir clonezilla
wget http://downloads.sourceforge.net/project/clonezilla/clonezilla_live_stable/2.3.2-22/clonezilla-live-2.3.2-22-amd64.zip
unzip clonezilla-live-2.3.2-22-amd64.zip
rm clonezilla-live-2.3.2-22-amd64.zip

Clonezilla est donc installé sur le serveur.

Ajout de clonezilla dans les entrées du pxe

Il faut maintenant ajouter des entrées au menu pxe du se3. Les entrées se font dans les fichiers.menu placés dans le répertoire /tftpboot/pxelinux.cfg/ . Nous choisirons de rajouter un fichier clonezilla.menu qui ne sera pas écrasé par une mise à jour du paquet se3-clonage. Il faudra néanmoins ajouter un lien vers ce fichier clonezilla.menu dans le fichier maintenance.menu

cd /tftpboot/pxelinux.cfg/
wget http://wiki.dane.ac-versailles.fr/images/a/a5/Clonezilla.txt
mv Clonezilla.txt clonezilla.menu

ATTENTION: Le fichier clonezilla.menu doit impérativement être édité. Il faudra remplacer l'ip indiquée par celle de votre se3. Pour cela:

nano /tftpboot/pxelinux.cfg/clonezilla.menu

procéder aux modifications.

Il faut maintenant ajouter un lien dans maintenance.menu qui ajoutera un sous-ensemble clonezilla.

nano maintenance.menu

ajouter

LABEL Clonage
     MENU LABEL ^Clonezilla
     KERNEL menu.c32
     APPEND pxelinux.cfg/clonezilla.menu

On pourra démarrer un poste client en pxe et vérifier que la première ligne permet bien de démarrer clonezilla.

Clonezilla dans pxe.JPG

puis présence du sous dossier

Clonezilla et sous-dossiers.JPG

Utilisation en sauvegarde/restauration locale

Le but de cette nouvelle partie est de créer deux entrées au PXE , permettant à un professeur passant beaucoup de temps dans une salle informatique de lancer des sauvegardes , de les restaurer sans avoir besoin de mots de passe admin ou root. Il aura seulement besoin du mot de passe du menu PXE.

Les disques durs de mes postes clients ont tous une partition de sauvegarde sda4. La partition windows étant sda1. Les lignes suivantes devront être adaptées à la configuration des postes.

Les lignes suivantes sont déjà entrées dans le fichier clonezilla.menu. Il faudra juste adapter l' ip du se3, ainsi que les noms de partitions de sauvegarde restauration.

label Clonezilla-live
MENU LABEL Clonezilla Live-test-sauvegarde-sda1-vers-sda4
KERNEL clonezilla/vmlinuz
APPEND initrd=clonezilla/live/initrd.img boot=live config noswap nolocales edd=on nomodeset  ocs_prerun="mount -t auto /dev/sda4 /home/partimag/" ocs_live_run="ocs-sr -q2 -c -j2 -z1 -i 2000 -fsck-src-part -k -p true saveparts save sda1" ocs_live_extra_param="" keyboard-layouts="fr" ocs_live_batch="no" locales="" vga=788 nosplash noprompt fetch=tftp://IPDUSE3/clonezilla/live/filesystem.squashfs


label Clonezilla-live
MENU LABEL Clonezilla Live-test-restauration-sda4-vers-sda1
KERNEL clonezilla/live/vmlinuz
APPEND initrd=clonezilla/live/initrd.img boot=live config noswap nolocales edd=on nomodeset  ocs_prerun="mount -t auto /dev/sda4 /home/partimag" ocs_live_run="ocs-sr  -e1 auto -e2 -c -r -j2 -k -p true restoreparts  ask_user sda1" ocs_live_extra_param="" keyboard-layouts="fr" ocs_live_batch="no" locales="" vga=788 nosplash noprompt fetch=tftp://IPDUSE3/clonezilla/live/filesystem.squashfs

De même on pourra ajouter plusieurs fois les paragraphes mais en changeant l’intitulé (LABEL) et en lui donnant par exemple le label "sauvegarde pc salle sx-y".

Fabrication d'image de poste non integré

L'outil clonage du se3 permet la copie de postes integrés au domaine sur d'autres postes, mais il est préférable de garder une image du poste de départ propre, sans aucuen installation ou virus parasite. On vient de fabriquer un poste modèle optimisé, possédant plusieurs partitions différentes (NTFS,EXT3,FAT32,etc). La présence de grub ne pose strictement aucun problème puisque clonezilla supporte un nombre impressionnant de type de format. On désire maintenant envoyer cette image vers le se3 dans le /home/partimag en vue de déployer cette image vers d’autres pc ou sur un disque dur neuf.

Démarrer le poste à sauvegarder par le pxe. Choisir clonezilla live (ramdisk) Choisir "Disque-Image"

Utilisation clonezilla disque-image1.png

puis « ssh_server »

Utilisation clonezilla ssh 2.png

puis choisir l’ip du se3, le port 22 et le compte "root" Choisir le répertoire où seront copiées les images (par défaut /home/partimag/) Laisser le mode débutant.

Choisir savedisk pour créer un image du disk entier (marche avec tout type de partition !) Sinon choisir saveparts pour une sauvegarde de partition.

Utilisation clonezilla save-restore3.png

Pour la restauration ce sera exactement pareil, mais il faudra choisir restoredisk ou restoreparts.

Choisir le nom de l’image incluant le modèle de PC/salle +divers à ajouter, la date sera mise d’office sur le nom.

La copie commence dès que l’utilisateur à confirmé. Dans le cas de la restauration il faut confirmer deux fois

Il vous sera proposé d’éditer un fichier contenant les options lancées, ce qui peut s’avérer utile pour modifier ou créer de nouvelles entrées dans le PXE.