Installer Ubuntu

De Wiki Dane (ex wikitice)
Aller à : navigation, rechercher

version du 13/07/2010

auteur : Michel Suquet (Collège Jean Monnet 91640 Briis-sous-Forges)



Présentation

Ubuntu est une distribution GNU/Linux qui est actuellement installée en double-boot sur les PC qui sont livrés par certains Conseils Généraux dans les collèges.

La version actuelle est la Lucid Lynx. Elle est sortie en avril 2010 d'où son numéro de version 10.04. La précédente était la Karmic Koala, sortie en octobre 2009 (version 09.10).

Cet article détaille une installation qui vous permettra de gérer la ré-installation d'Ubuntu tout en conservant vos paramètres et données. Il est aussi possible de gérer automatiquement la ré-installation des programmes supplémentaires qui vous sont nécessaires.

L'idée générale est d'installer le système sur une partition (la partition racine /) et les données sur une autre partition (la partition /home).



Vue d'ensemble

Dans un premier temps, l'article montre comment installer Ubuntu en organisant les partitions du disque dur pour faciliter les mises à jour suivantes qui ont lieu tous les 6 mois ou tous les 2 ans pour les versions LTS (ce qui est le cas pour la Lucid Lynx).

Ensuite, l'article montre comment ré-installer Ubuntu sans avoir à ré-installer vos paramètres ou vos données. Ce qui vous fera gagner du temps :-)

Remarque : Je vous recommande fortement d'organiser, par ailleurs, la sauvegarde de vos données.

1ère installation

Les 1ères étapes

Après avoir téléchargé et gravé sur un CD la version de base d'Ubuntu, vous bootez sur ce CD.

Ubuntu01.png

Après un certain temps, vous pouvez choisir votre langue préférée puis cliquez sur Installer Ubuntu 10.04 LTS

Ubuntu02bis.png

Normalement, le système détecte votre zone géographique : cliquez sur Suivant si cela vous convient.

Ensuite, l'étape 3 consiste à sélectionner le clavier. Là encore, le système vous fait une proposition qui est généralement France-Autre. Vous pouvez tester ce choix en tapant une suite de caractères comme <éàùç§&azerty>. Cliquez sur Suivant si cela convient.


Étapes 4 et 5 : préparation du partitionnement

Une étape essentielle est le partitionnement du disque dur sur lequel va être installé Ubuntu. Choisissez le partitionnement manuel et cliquez sur Suivant

Ubuntu03bis.png

Dans la fenêtre qui s'ouvre, cliquez sur Nouvelle table de partition, ce qui aura pour effet d'effacer l'ensemble des partitions du disque dur ; un message d'avertissement vous le précise : cliquez sur Continuer. Vous obtenez un espace libre sur votre disque dur.

Sélectionnez l'espace libre en cliquant dessus. Ensuite, vous cliquez sur Ajouter et dans la fenêtre qui apparaît, vous choisissez la taille de la 1ère partition (il faut environ 8Go) et le point de montage qui doit être la racine symbolisée par un slash /. Vous laissez les autres choix par défaut : partition primaire et système de fichiers ext4. Cela fait, vous cliquez sur Valider.

Ubuntu04.png

Vous voyez la partition que vous avez ajouté. Vous cliquez sur l'espace libre restant et sur Ajouter à nouveau. Comme ci-dessus, vous choisissez la taille de la 2ème partition de façon à laisser un espace libre d'environ la taille de votre RAM et comme point de montage le répertoire des utilisateurs symbolisé par /home . Les autres choix par défaut sont une partition logique et un système de fichiers ext4. Cela fait, cliquez sur Valider.

Ubuntu05.png

Vous voyez encore le résultat de vos choix. Cliquez sur l'espace libre restant et sur Ajouter. Cette fois-ci, vous choisissez de l'utiliser comme un espace d'échange que l'on nomme le swap. Vous laissez les autres choix par défaut puis vous cliquez sur Valider.

Ubuntu06.png

Sur la fenêtre de préparation des partitions, vous devriez avoir 3 partitions :

  • la partition du système /
  • la partitions des données /home
  • la partition swap

Ubuntu07.png

Cliquez sur Suivant pour accéder aux étapes suivantes.


Dernières étapes

L'étape 6 consiste à fournir quelques renseignements sur le compte qui servira à administrer Ubuntu, ainsi que le nom de la machine. Cliquez sur Suivant

Ubuntu08.png

Une dernière fenêtre vous donne l'ensemble des paramètres qui vont être utilisés pour installer Ubuntu (ne vous fiez pas à la numérotation des étapes, il doit y avoir un bug…). Cliquez sur Installer pour lancer l'installation proprement dite.

Pendant l'installation, vous avez un peu de temps disponible car tout se fait automatiquement en suivant les paramètres que vous avez indiqués. A titre indicatif, il faut compter environ 40 min.

A la fin de l'installation, une fenêtre vous propose de redémarrer la machine : cliquez sur Redémarrer maintenant.

Ubuntu09.png

N'oubliez pas de retirer le CD d'installation lorsque le tiroir du lecteur s'ouvre.

Le CD retiré, un message vous invite à appuyer sur Entrée pour redémarrer la machine et utiliser Ubuntu.

Remarque : une fois le CD retiré, s'il n'y a pas le message d'invite à appuyer sur Entrée, faites-le quand même ;-)



Changement de version ou ré-installation

Avec la structure mise en place lors de la 1ère installation, vous pouvez maintenant changer de version très facilement, que ce soit une nouvelle version ou une version précédente.

Si vous voulez que le système ré-installe automatiquement vos programmes supplémentaires,
il faudra sauvegarder les fichiers suivants : sources.list et liste-des-paquets.
Un tutoriel est disponible dans la documentation Ubuntu.

Le début de la ré-installation est le même que pour une installation classique. Ce n'est que pour la préparation des partitions qu'il y a quelques changements qui sont détaillés ci-dessous.


Etape 5 : Ré-utilisation des partitions

Une fois le partitionnement manuel choisi, vous devriez avoir un état des partitions sur le disque dur.

Ubuntu10.png

Il s'agit ici de renseigner les points de montage sans toucher au reste. La partition du système, notée / sera la seule à être formatée pour installer le nouveau système.

Cliquez sur la partition /dev/sda1 puis sur Modifier. Dans la fenêtre de modification, vous choisissez le système de fichiers ext4, le point de montage / et vous cochez la case pour formater cette partition. Cela fait, cliquez sur Valider

Ubuntu11.png

Cliquez ensuite sur la partition /dev/sda5 puis sur Modifier. Vous choisissez le système de fichier ext4, le point de montage /home mais vous ne cochez pas la case pour ne pas formater cette partition. Cliquez sur Valider.

Ubuntu12.png

Le récapitulatif de vos choix doit faire apparaître que seule la partition / doit être reformatée. Cela est important pour conserver les données qui figurent dans la partition /home.

Ubuntu13.png

Cliquez sur Suivant pour poursuivre l'installation comme vous l'avez fait lors de la 1ère installation. Au redémarrage, vous devriez retrouver tous vos aménagements sans avoir à les refaire :-)



Un coup d'oeil sur Grub-PC

Depuis la version Karmic Koala d'Ubuntu, le chargeur d'amorçage est Grub-pc dont la configuration est très différente de sa version précédente. Je vous présente les réglages que j'ai effectués, sachant que d'autres réglages sont possibles.

Configuration de l'accès à Grub

Pour pouvoir accéder au menu de Grub lors du démarrage d'une machine, il est nécessaire d'effectuer quelques réglages. Le fichier qui permet de modifier les paramètres est le fichier /etc/default/grub. Dans une console, tapez la commande suivante pour l'ouvrir avec les droits d'administration :

#gksudo gedit /etc/default/grub

GRUB_HIDDEN_TIMEOUT

Pour vous laissez le temps d'appuyer sur la touche Échap lors du démarrage de la machine afin d'accéder au menu de Grub, il est nécessaire de modifier la valeur du paramètre GRUB_HIDDEN_TIMEOUT qui est à 0 par défaut. Pour laisser un temps de 5 s :

GRUB_HIDDEN_TIMEOUT=5

GRUB_HIDDEN_MENU_QUIET

Pour afficher un chronomètre lors du délai d'attente paramétré avec GRUB_HIDDEN_TIMEOUT, il est nécessaire de positionner à false le paramètre GRUB_HIDDEN_MENU_QUIET.

GRUB_HIDDEN_MENU_QUIET=false

GRUB_DISABLE_LINUX_RECOVERY

Pour éviter la présence dans le menu de Grub des entrées de secours pour chaque noyau Linux détecté, il est nécessaire de décommenter la ligne correspondant à GRUB_DISABLE_LINUX_RECOVERY : pour cela, vous supprimez le # qui se trouve devant la ligne :

GRUB_DISABLE_LINUX_RECOVERY="true"

Remarque : si plus tard vous avez besoin de lancer une version de secours d'un noyau (par exemple si vous ne connaissez pas le mot de passe ou le compte administrateur d'une machine qui vous a été livrée), il suffira d'éditer la ligne correspondant à un noyau présent dans le menu de Grub et de remplacer quiet splash par single, à la fin de la ligne du noyau.

Ubuntu14.png

Ce qui vous permettra d'obtenir le menu de récupération et de choisir un démarrage en ligne de commande en root.

Ubuntu15.png

Protection de l'accès à Grub-pc

Si vous voulez empécher quiquonque de modifier une entrée du menu de Grub-pc, il est nécessaire de mettre en place une protection par identifiant et mot de passe. Cela se fait à l'aide du fichier /etc/grub.d/00-header. Dans une console, tapez la commande suivante :

#gksudo gedit /etc/grub.d/00_header

Ajouter à la fin du fichier les lignes suivantes :

# Protection d'accès à la modification des entrées du menu de Grub-pc
cat << EOF
set superusers="admin"
password admin Qwerty123
EOF

Remarque : Bien entendu, vous remplacerez admin et Qwerty123 par les valeurs de votre choix ;-)



Installation de logiciels supplémentaires

Il est possible d'automatiser l'installation d'une liste de logiciels. Pour avoir plus de détails, vous pourrez lire la documentation Ubuntu.

La liste des logiciels est à mettre dans un fichier que vous pouvez nommer par exemple liste-paquets-perso. En voici un exemple :

flashplugin-installer				install
gcolor2					install
gimp						install
ntp						install
numlockx					install
sun-java6-jre					install
sun-java6-plugin				install
thunderbird					install
thunderbird-locale-fr				install
ubuntu-tweak					install
vlc						install
wine						install

Vous placez ce fichier dans le répertoire /home/adminadmin est un utilisateur ayant les droits d'administration du système (/home/admin est le répertoire par défaut où l'on se trouve lorsqu'on ouvre une console). Ensuite, à partir d'une console, vous lancez les différentes commandes suivantes :

# sudo apt-get update
# sudo dpkg --set-selections < liste-paquets-perso
# sudo apt-get -u dselect-upgrade

Simple, non ? D'autant plus que si un des logiciels de la liste a besoin de paquets particuliers, il va les installer automatiquement ;-)

Remarque : si un logiciel de la liste n'est pas dans les sources officielles d'Ubuntu, il faudra rajouter le chemin correspondant dans le fichier sources.list



Fond d'écran lors de l'authentification de session

Il est possible de changer le fond d'écran par défaut que l'on trouve lors de la demande d'authentification. Ubuntu16.pngUbuntu18.png

Méthode 1 :

Vous placez un fichier au format png dans le répertoire /var/lib/gdm/.cache/wallpaper puis vous le renommez comme celui qui s'y trouve déjà. Vous pouvez supprimer ou laisser l'ancien en le renommant.

Cette méthode ne me paraît pas sûre car elle a bien fonctionné sur une machine mais pas sur une autre :-(

Méthode 2 :

Vous installez Ubuntu-tweak qui est une application permettant de configurer par une interface graphique un certain nombre de paramètres de fonctionnement d'Ubuntu. Notamment les paramètres de connexion dans la partie démarrage (il faudra déverrouiller avant de paramétrer). Ubuntu17.png



Documentation

La documentation Ubuntu est assez riche pour vous permettre de trouver plus de détails ou des variantes d'installation que n'aborde pas cet article.